Ligue 1 : Monaco, la carte jeune ?

Ligue 1 : Monaco, la carte jeune ?

14 avril 2021 18 Par Geoffroy B

On le sait, on le répète, on le martèle, l’Academy Rouge & Blanche est performante et le deviendra peut-être encore davantage dans le futur. Cinquième centre de formation hexagonal cette année, l’AS Monaco peut compter sur cette ressource pour fournir l’équipe fanion.

Monaco, la confiance aux jeunes

Qu’on aime ou non les datas et les statistiques, le nom de l’AS Monaco revient souvent du côté du CIES (Centre International d’Etude du Sport). Avec 24,1% de temps de jeu (sur le temps de jeu global) pour des joueurs de moins de 21 ans, l’écurie princière est en troisième position dans le classement … des cinq plus grands championnats européens. Même si Dortmund domine les débats (28,5%), la France est bien représentée, c’est le moins que l’on puisse dire, avec 7 équipes dans le top 10 !

Dans le dernier groupe convoqué, face à Dijon, trois monégasques étaient issus du centre de formation : Badiashile, Matsima et Matazo. Le groupe retenu par Niko Kovac, tout comme le onze titulaire, avait une moyenne d’âge de 25 ans.

Classement des plus jeunes à joueurs à avoir joué cette saison en Ligue 1

  • 1. Mohamed-Ali Cho (Angers), à 16 ans et 224 jours
  • 2. Rayan Cherki (Lyon), à 17 ans et 11 jours
  • 3. Lucas Gourna (Saint-Etienne), à 17 ans et 38 jours
  • 15. Enzo Millot (Monaco), à 18 ans et 79 jours
  • 20. Chrislain Matsima (Monaco), 18 ans et 135 jours

Pour l’instant, à ce stade la compétition, deux monégasques figurent dans le top 20. Saint-Étienne et Paris (4 joueurs) ainsi que Lyon (3) devancent Monaco (2) dans ce classement.

Les plus jeunes débutants en Ligue 1 depuis 1945/1946

  • 1. Laurent Paganelli – 15 ans, 10 mois, 5 jours
  • 2. Joël Fréchet – 15 ans, 10 mois, 16 jours
  • 3. Albert Rafetraniaina – 16 ans, 0 mois, 27 jours
  • 4. Neal Maupay – 16 ans, 1 mois, 1 jours
  • 5. Willem Geubbels – 16 ans, 1 mois, 7 jours
  • 6. Anthony Garcia – 16 ans, 1 mois, 18 jours

Comme on peut le voir dans cette liste, record de précocité n’est pas synonyme de carrière internationale. On retrouve un seul et unique monégasque, à la sixième place, en la personne d’Anthony Garcia. Dans le top 20, on retrouve une nouvelle fois les meilleurs ennemis stéphanois (3) et lyonnais (4).

Source : ligue1.fr / Photo : Pascal Della Zuna – Icon Sport