Minamino : La Principauté au soleil levant

Minamino : La Principauté au soleil levant

30 juin 2022 15 Par Christopher T

Annoncé depuis plusieurs semaines, ça y est, c’est fait, Takumi Minamino est un joueur de l’AS Monaco, il a signé un contrat de 4ans. A 27ans, il arrive en Principauté avec un beau bagage et pas moins de 14 trophées glanés a Salzbourg (Autriche) et Liverpool (R-U). L’international japonais peut jouer sur tout le front de l’attaque, et sera donc une recrue importante dans le système de jeu du coach Clement.

L’ouverture vers l’Asie

L’AS Monaco cherche à se développer et renforcer son image hors de ses frontières. Après l’ouverture des droits télé en Chine, l’Asie reste un continent à conquérir pour l’image et la visibilité du club. Mitchell ayant connu Minamino  quand il évoluait en Autriche, l’opportunité d’avoir ce joueur expérimenté n’était que trop belle. Takumi devient de ce fait le premier joueur japonais à porter les couleurs monégasques, et il est le second joueur venant d’Asie à défendre les couleurs de la Diagonale. Le premier avant lui, et non des moindres, était le Sud-Coréen Park Chu-Young (2008-2011) qui aura joué 103 matchs, inscrit 26 buts et délivré 14 passes décisives. On souhaite à notre néo-monégasque la même réussite. Un challenge pour lui pour se relancer et l’occasion pour le club de la Principauté de se faire connaître auprès des fans japonais.

Un joueur offensif complet

Ayant évoluer au côté de Haaland, Upamecano, Mane et Salah entre autres, Minamino est un joueur au profil offensif capable de jouer sur les ailes. Il peut évoluer sur les flancs, en 10 et même en tant que milieu relayeur, ce qui en fait un atout offensif précieux surtout quand on voit le système privilégié par le coach lors de la saison dernière. En l’associant avec Golovin ou Diop et une complémentarité avec Caio ou Aguilar, on pourrait retrouver une animation proche de celle de la grande époque monégasque avec de bon manieur de ballon permettant de délivrer de bons centres pour nos attaquants. Avec son expérience européenne (54 matchs et 13 buts), le Japonais sera un gage de sécurité et d’expérience pour encadrer les jeunes de l’Academy et surtout rassurer pour les prochaines échéances à venir pour une qualification en Ligue des Champions.

Un international chevronné

Passé par les différentes catégories en équipe nationale, il a joué de nombreuses compétitions internationales, notamment les Jeux Olympiques en 2016. Cette même année, avec les U23, il remporta le Championnat d’Asie. Il connait sa première sélection avec les A le 13 octobre 2015. Il aura également été finaliste (et buteur) durant la Coupe d’Asie des Nations en 2019. Son bilan, avec l’équipe senior, est de 17 buts en 42 rencontres.

Jürgen Klopp, l’hommage

« Je suis sûr qu’il y en a qui pensent que ça n’a pas tout à fait marché. Ceux qui pensent cela ont tort. Je ne l’accepte pas. Sa contribution dépasse de loin les opportunités que nous avons pu lui donner. Il nous a rendus meilleurs chaque jour où il était avec nous – pas seulement dans les matchs auxquels il a participé mais à chaque séance d’entraînement. Une attitude parfaite, une mentalité de gagnant. Ses performances et ses buts sont la raison pour laquelle nous avons dû redécorer le mur des champions si souvent. Ses réalisations ici résisteront à l’épreuve du temps. »

Partout où il est passé avant, Minamino aura marqué les esprits de par son talent et ses résultats, nul doute qu’en Principauté le futur numéro « 18 » recevra le même accueil et saura fédérer les supporters rouges et blancs.

Source : asmonaco.com / Photo : Actionplus – Icon Sport