Monaco se saborde face à Lyon

Monaco se saborde face à Lyon

2 mai 2021 52 Par Romain M

En clôture de la 35e journée de Ligue 1, l’AS Monaco accueillait l’Olympique Lyonnais au stade Louis-II, dix jours après leur confrontation en Coupe de France. Malheureusement les rouges et blancs se sont inclinés sur leur pelouse 3 buts à 2.

Une première période globalement dominée.

Pour ce choc entre le 3e et le 4e, Niko Kovac avait choisi d’aligner la même composition qu’à Angers, à l’exception de Fabregas qui supplée Golovin, positif au Covid. Le début de la rencontre fut plutôt à l’avantage des Gones qui se créent une occasion dès la 4e minute. Memphis Depay centre au second poteau pour Léo Dubois dont la volée passe largement au-dessus de Lecomte. S’en suivent quelques situations, toujours dans la surface de réparation asémiste dont une par Toko Ekambi, mais notre portier reste vigilant.

Niko Kovac, mécontent de la situation n’attend pas la mi-temps pour remobiliser ses joueurs et donner de nouvelles consignes. Résultat : Wissam Ben Yedder lance magnifiquement Kévin Volland dans la profondeur ; l’Allemand résiste au retour de Denayer et trompe Lopes du droit, à ras de terre (1-0 ; 25e minute). Sur cette action, le défenseur belge semble se blesser et laisse sa place au “Karatéka” Diomandé. La suite de ce premier acte fut largement dominée par des Monégasques qui auraient pu faire le break sur une nouvelle belle action collective. Fofana récupère, dribble et donne le ballon à Ben Yedder, qui transmet à Volland au-dessus de la défense rhodanienne mais sa volée passe au-dessus. On en reste à ce un à zéro à la pause.

Une deuxième mi-temps cauchemardesque.

En seconde période les joueurs de Rudy Garcia vont parvenir à égaliser par Depay sur une frappe contrée par Maripan (57e). Dix minutes plus tard, Matazo, entré à la place de Fabregas, est proche de redonner l’avantage aux siens mais Lopes sort rapidement sur le jeune monégasque. Le deuxième but sera finalement inscrit par Lyon, pourtant réduit à 10 après l’exclusion de Caqueret. Sur un coup-franc tiré par Depay, Marcelo s’élève plus haut que tout le monde et trompe Lecomte. Si on savait Diomandé doué pour les “high kicks”, Lopes nous a rappelé ses talents de boxeur. Le dernier rempart lyonnais concède un pénalty pour un coup de poing sur Pellegri à cinq minutes de la fin. Une sortie “à la Anthony Lopes” qui peut, à cet instant, condamner son équipe. Ben Yedder le transforme : 2-2.

Malheureusement pour les hommes de Kovac, un 3e but encaissé par Cherki sur un centre en retrait de De Sciglio anéanti les derniers espoirs de victoire. Bien qu’à onze contre dix durant plus de vingt minutes, les joueurs du Rocher ne sont pas parvenus à conserver, au minimum, le point du match nul.

Avec cette deuxième défaite en 2021, l’ASM dit adieu aux espoirs de titre de champion de France et voit leurs adversaires du soir revenir à une longueur à 3 journées de la fin. Le prochain match pour les joueurs de la Principauté aura lieu dimanche prochain à Reims (17h00).

Photo : Pascal Della Zuana – Icon Sport