Alexander Nübel : La tuile ou l’étoile ?

Alexander Nübel : La tuile ou l’étoile ?

27 septembre 2022 41 Par Olivier N

Rares sont les joueurs qui divisent autant. Etiqueté comme le digne successeur de l’immense Manuel Neuer, A.Nübel débarque en prêt du Bayern Munich en juillet 2021 à l’ASM. Choix n°1 de N.Kovac et de P.Clement, il enchaîne une seconde saison sous les couleurs asémistes et affole les commentateurs de tout poil. Loué pour sa faculté rare à optimiser sa surface d’intervention sur les 1 contre 1, il est aussi vivement conspué pour ses boulettes notables dont le souvenir est toujours douloureux. Force tranquille ou farce fragile ? A. Nübel est-il un futur grand, une erreur de casting ou simplement un pro dans la moyenne ? Cette semaine deux de nos chroniqueurs adorés (Franck C et Clément P) s’opposent sur le cas Nübel.

L’avis de Franck C :  » Je demande à voir ! « 

En débarquant du Bayern en prêt en juillet 2021, et désigné comme le digne successeur de Manuel Neuer au Bayern, A. Nübel a ainsi succédé à des gardiens qui ont laissé pour certains de très bons souvenirs sur le Rocher. « Suba » ou encore S.Romero, M.Stekelenburg, sans oublier F.Barthez, F.Roma, S.Ruffier, J.L Ettori… Nul besoin de comparer ces gardiens entre eux, ce serait absurde tant le contexte du club, et celui des compétitions jouées (Ligue 1, Coupes d’Europe etc…) a changé. En laissant sur le carreau Benjamin Lecomte (certes pas irréprochable non plus lors de certains matchs), le portier allemand est arrivé avec l’étiquette  » gardien n°2 du Bayern » et se voit propulsé titulaire n°1 du poste à Monaco par N.Kovac. Certains supporters de l’ASM commençaient alors à « aiguiser les couteaux » de la critique sur ce gardien peu connu en France il faut l’avouer. « Exit » donc « Benji » propulsé n°2 du portier allemand mais qui refuse ce statut (départ à Madrid quelques jours plus tard), « exit » également R.Majecki trop tendre et qui alternera comme doublure avec le vétéran transalpin V.Mannone en cas d’absence de Nübel. Pourtant nanti d’une belle réputation outre-Rhin sur son jeu au pied, le gardien allemand s’est souvent montré fébrile et a parfois raté ses relances au pied lors de ses premiers matchs avec l’ASM. L’ex gardien de Schalke 04 n’a pas hésité à se permettre des prises de risque balle au pied l’an dernier notamment lors de son premier match au stade Louis-II face au Sparta Prague en barrages de Ligue des Champions (3-1 pour l’ASM). Sa première relance fut complètement manquée amenant à un but pour les Tchèques, certes anecdotique mais quand même. Autre exemple avec le match contre Lens en août dernier à Louis II (défaite 2-0), Nübel tergiverse sur une relance au pied et cela a failli profiter à l’attaquant lensois Ganago, un gag si le ballon avait trouvé le chemin du but. Personne n’aura oublié ses 3 premiers mois très poussifs à l’ASM la saison dernière. On peut aussi signaler son inefficacité face aux penaltys (11 au total, zéro arrêt) alors même que l’ASM figure malheureusement en tête des penaltys sifflés en Ligue 1 depuis la saison dernière. Récemment, face à Eindhoven au match retour de barrage de Ligue des Champions, sur le 1er but concédé, il est là encore mal placé  sur sa ligne et plonge trop tardivement.

Nübel se résume ainsi selon moi : un portier atypique (avec une morphologie de gardien de handball), censé participer à la construction du jeu de l’arrière, tel un 11éme joueur de champ, mais qui présente la particularité de ne pas toujours plonger ! « 

L’avis de Clément P :  » il est beaucoup plus sûr et précis « 

En arrivant à Monaco la saison passée avec l’étiquette de « futur Neuer », je pense que les supporters Rouge et Blanc ont pensé que l’AS Monaco a trop rêvé, surtout après deux saisons où Lecomte n’avait pas convaincu. Il faut bien reconnaitre que les premières rencontres du portier allemand étaient inquiétantes et catastrophiques. Je pense que les supporters monégasques l’ont pris en grippe (à juste titre) et l’ont mis en première ligne de la première partie de saison très moyenne de l’ASM.

Mais il n’est pas étranger à la très bonne seconde partie de saison du club monégasque. Cette saison, les critiques à son égard me semblent complètement exagérées. Même s’il aurait pu être un peu plus décisif par moment, il a souvent été abandonné par sa défense. Sans lui, l’AS Monaco n’aurait probablement pas pris trois points contre Lyon où il a été exceptionnel en empêchant l’OL de revenir au score. Le portier allemand est le gardien qui a effectué le plus d’arrêts en Ligue 1, ce qui montre les progrès entre la saison passée et cette saison (et montre également les largesses de la défense asémiste cette saison). Autre signe qui prouve les nets progrès affichés, sa qualité de jeu au pied. S’il a donné quelques sueurs froides aux supporters l’an dernier, il est beaucoup plus sûr et précis cette saison.

Prêté jusqu’à la fin de la saison par le Bayern Munich, la bonne idée pourrait être de conserver définitivement le gardien allemand, Neuer ayant prolongé jusqu’en juin 2024.

A 25 ans, Nübel a besoin d’être titulaire et avoir un gardien de sa trempe permettrait à l’AS Monaco de jouer les premiers rôles en France et en Europe. Le principal intéressé a déclaré « être de mieux en mieux à Monaco », alors tous les espoirs sont permis.

Photo : Alexandre Dimou – FEP – Icon Sport