FPF : Monaco (un peu) sanctionné

FPF : Monaco (un peu) sanctionné

3 septembre 2022 8 Par Geoffroy B

Coupe d’Europe, on aurait tendance à l’oublier, est synonyme de fair-play financier. Malgré un gendarme financier, en France, la DNCG, Monaco et d’autres clubs français sont concernés.

Vadim le disait, Oleg le disait et Paul aussi, il fallait bien que cela arrive. Cette saison, huit clubs sont concernés dont trois français : Paris, Marseille et Monaco, soit les trois plus gros budgets de Ligue 1, Lyon exclu. Les cinq autres écuries sont l’AC Milan, le Besiktas, la Juventus, l’AS Rome et l’Inter.

La raison ? Un déficit cumulé de 30ME sur trois saisons. Malgré la crise sanitaire, l’affaire Mediapro et un niveau de cotisations nettement plus élevées dans l’Hexagone, les clubs français sont logés à la même enseigne et donc « logiquement » sanctionnés.

L’OM, déjà visé par l’UEFA, et Monaco écopent d’une amende de 2M€ dont 1,7M€ avec sursis. Les dirigeants ont trois ans pour se refaire une santé financière sous peine d’avoir des sanctions plus sévères ; l’ultime étant l’exclusion de la scène européenne. Il peut aussi avoir une réduction du nombre d’inscriptions de joueurs possibles dans la liste A.

Rien de grave, pour le moment, concernant l’écurie princière. Surtout si on considère les sanctions parisiennes : 65 millions d’amendes dont 55 millions d’euros avec sursis. Rajoutons à cela que si on est inquiété par le FPF, c’est que les Rouge & Blanc sont européens.

Source : l’Equipe / Photo : Hauteur hollandaise – Jeroen Putmans – Icon sport