ASM-Shakhtar : Les réactions

ASM-Shakhtar : Les réactions

18 août 2021 13 Par Joffrey J

Après cette défaite à Louis 2, Monaco va devoir aller se battre en Ukraine pour continuer l’aventure et accéder à la phase finale. Voici les réactions d’après match du coach monégasque et de Djibril Sidibé.

 

Niko Kovac

Un début de match difficile

Largement dominé les 20 premières minutes, l’ASM se réveille après avoir encaissé le premier et seul but de la rencontre. « Oui, lors des vingt premières minutes nous n’avons pas joué comme nous le voulions. Sans ballon ça allait, nous respections ce qui était prévu tactiquement, mais le problème était que nous perdions le ballon trop rapidement. Après le but nous avons progressé, nous avons joué notre jeu, nous étions bien physiquement, nous nous sommes créés beaucoup d’occasions mais il nous a manqué de réalisme devant le but »

Un match retour pour se qualifier

« On croit toujours en nos chances car nous avons dominé pendant 70 minutes et c’est la façon dont nous devons jouer au retour. Il n’y a pas de raison de croire que nous ne pouvons pas nous qualifier. Je l’avais dit avant le match, il y a deux manches et peut-être que nous devrons jouer plus de 180 minutes si nous allons en prolongation. Je sais que les joueurs sont déçus mais il n’y a pas de raison d’abandonner notre rêve. La saison dernière, nous nous sommes battus très dur, pendant 38 journées, pour avoir cette opportunité, donc nous devons y croire. »

Un changement rapide à la mi-temps

Jean Lucas a fait rapidement son entrée dès la mi-temps à la place, suite au mécontentement du niveau de Fofana.

« J’ai fait entrer Jean Lucas car je n’étais pas content. Jean Lucas a été très bon. C’était ce dont nous avions besoin, un joueur calme avec la balle, capable de changer le jeu, de créer des occasions. Il y a beaucoup de concurrence, nous avons un bon effectif. Ce qui s’est passé avant ne compte plus, on repart de zéro. »

Une attaque muette

Malgré des occasions et sans un superbe gardien du Shakhtar, Monaco aurait pu égaliser mais manque encore cruellement de finition dans le dernier geste. « Wissam a eu deux ou trois bonnes occasions que le gardien a sorti pour maintenir pour le Shakhtar dans le match. Ce soir ce n’était pas facile, il faisait très chaud, mais je suis content de sa performance. La plupart du temps, dans tous nos matchs depuis le début de saison, nous avons dominé, peut-être un peu moins contre Lorient. Mais en ce moment nous avons besoin de marquer, pas seulement un but, mais plusieurs, pour que l’équipe se libère. »  » J’avais regardé des extraits des matchs du Shakhtar et nous avions vu qu’il était très tranquille, calme avec la balle. C’est plutôt rare à son âge. Aujourd’hui on a vu que c’est un grand gardien. »

 

Djibril Sidibé

Un démarrage difficile

Mené au bout de 20min et totalement dominé jusqu’au but, l’AS Monaco va devoir jouer un match complet la semaine prochaine.  » Je pense que c’est le contexte de la Ligue des Champions où chaque joueur doit se mettre au niveau et être prêt de suite. Je n’ai pas d’explication particulière. On a peut-être été pris par l’enjeu. On a perdu la première manche mais il reste 90 minutes. Par le passé, on a renversé des situations difficiles, je me souviens par exemple du match face à Manchester City en 2017. Il faudra réaliser un très bon match. »

Un véritable rempart

Le gardien du Shakhtar a été le véritable guerrier du match face aux frappes monégasque. « Il a fait son match et a été bon au bon moment. Nous avons du mal à concrétiser les opportunités. Nous sommes sur le bon chemin. »

Des erreurs à ne pas reproduire

Même avec 70 bonnes minutes, l’ASM devra faire mieux au match retour et notamment offensivement. « Il faudra être concentré tout le temps et éviter les erreurs. Marquer des buts sera essentiel. A nous de trouver cette détermination pour faire encore plus et être décisif dans les 30 derniers mètres. »

Un comparatif par-rapport à 2016

Seule équipe Française à avoir réussi à se qualifier lors des deux tours, l’ASM veut et peut encore réaliser cet exploit. « Oui bien sûr. Cela a été notre force la saison passée. On a fait une belle saison pour arriver à disputer ce genre de match. Il y a un peu de fatigue avec l’enchaînement des matchs. On vise la Ligue des Champions. Le coach est derrière nous. J’ai dit à mes coéquipiers que rien n’était fini. Il faudra aller là-bas avec agressivité et réaliser un très bon match. »

Jean Lucas

Avec une belle rentrée à la mi-temps, Jean Lucas commence à être à l’aise dans l’entrejeu monégasque. « Il est encore en rodage mais il a une touche technique et apporte de la fraîcheur. Ce n’est pas évident de se montrer même s’il l’a bien fait. »

Source : AS Monaco / Photo : Pascal della Zuana – icon Sport