ASM – SB29 : Les Tops, les Flops.

ASM – SB29 : Les Tops, les Flops.

14 mai 2022 53 Par Olivier N

Après une entame aux airs de cauchemar, menée 2-0, l’ASM renverse magistralement la vapeur et s’impose 4-2 contre les Brestois à Louis II. Ce soir l’ASM est deuxième après 9 victoires d’affilée. Enorme ! 

Les Flops.

A.Disasi 

Il est le triste symbole de notre entame catastrophique ce soir. Hors du rythme du jeu sur ses interventions, il est aussi balayé par un crochet intérieur de Belaili qui s’en ira marquer le second but brestois à la 23ème. Axel nous a fait revivre des prestations qu’on avait pourtant oubliées.

Vanderson 

Transparent et brouillon voici un vilain cocktail auquel notre ailier droit ne nous avait pas habitué. Plus encore il se fait bêtement chiper la balle par Belaili plein axe qui s’en ira, d’un magnifique rallye, tromper Nübel pour donner 2 buts d’avance aux brestois.

Les Tops.

WBY

Tchouaméni nous a fait rêver à Lille, c’est Wissam qui ce soir est l’artisan majeur d’une remontée fantastique. Il ne tremble pas avant la pause sur penalty (44ème), il fixe extérieur pied droit pour feinter la défense brestoise et égalise de la pointe d’un but somptueux (51ème), il s’arrache de la tête pour donner l’avantage à l’ASM (54ème). Une mentalité indéfectible et la classe d’un « grantatakan » (Un vrai !)

B. Badiashile

Même si sa défense fut prise à revers deux fois, son match ce soir est impressionnant. Notre jeune défenseur central enchaîne désormais  les prestations sans fautes et affiche les allures d’un futur grand défenseur. Pression défensive maximale sur les attaquants, placement intelligent, technique dans les airs et en relance assurées et gros impact offensif sur coup de pieds arrêtés. Très impressionnant même !

Le coffre

C’est aussi le symbole de notre réussite insolente. Derrière elle, une incroyable faculté d’endurance collective. Des joueurs disciplinés qui assurent constamment le replacement et qui gèrent mieux leurs efforts que les adversaires. Il suffit de regarder notre deuxième mi-temps pour s’en convaincre, Brest s’est fait avaler ! L’ASM demeure constante dans l’effort sur 90 minutes et finit mieux ses matchs que ses adversaires.

Photo : IconSport, Serge Haouzi