Un nul « à la Pyrrhus »

Un nul « à la Pyrrhus »

9 janvier 2022 58 Par Romain M

Cet après-midi, l’AS Monaco se déplaçait à Nantes, au stade La Beaujoire, pour le compte de la 20e journée de L1. Au coup d’envoi, Philippe Clément décidait d’aligner Caio Henrique en meneur de jeu. Devant, on retrouvait le seul Kévin Volland, Ben Yedder étant touché par le Covid.

Une équipe de plus en plus décimée

Un début de match rythmé de la part des joueurs du Rocher et quelques situations chaudes devant le but de Lafont. La première avec un ballon donné à Volland côté gauche dans la surface de réparation adverse. L’Allemand sert Caio Henrique dans l’axe qui remet le ballon à Diop, idéalement placé à moins de 20 mètres du but. L’international espoir va malheureusement tomber sur un canari bien dans sa cage ; Alban Lafont repousse la frappe du Monégasque. Quelques minutes plus tard, c’est encore Diop qui, à la réception d’un centre de Martins, prend le meilleur de la tête sur son vis-à-vis ; ça passe à côté. Il y aura bien quelques situations pour l’ASM par la suite mais trop d’approximations ou de mauvais choix dans le dernier geste pour leur offrir de réelles opportunités de scorer. Finalement, cette première période sera surtout marquée pour les deux changements monégasques effectués sur blessure : Sidibé et Badiashile doivent laisser leur place à Aguilar et Matsima. Score nul et vierge après 45 minutes. 

L’hécatombe continue

En seconde période, les Nantais vont se procurer leur première réelle occasion par Chirivella. Suite à une remise de la tête de Pallois sur coup-franc, l’ailier Jaune et Vert envoie une belle frappe très bien repoussée par un Nübel vigilant. Constatant l’incapacité de son équipe à créer du danger durant le second acte, l’entraîneur de Monaco décide de faire entrer Vanderson et Boadu. C’est d’ailleurs le premier qui offrira un véritable caviar au second quelques minutes plus tard. Une nouvelle fois, l’attaquant néerlandais se montre maladroit seul face au portier nantais et tire à côté. Le dicton dit « jamais deux sans trois », il se confirmera avec la blessure d’un troisième joueur de l’ASM aujourd’hui. En effet, Myron Boadu sera dans l’obligation de laisser ses partenaires à dix suite à une douleur à la cuisse. 0-0 fin du match.

Les deux équipes se quittent donc sur ce score nul et vierge. Un score qui n’arrange pas les visiteurs compte-tenu des résultats de leurs concurrents directs (Nice et Marseille notamment). Monaco est à 6 points du podium. La prochaine rencontre aura lieu dimanche prochain, à domicile contre Clermont (15h).

Photo : Anthony Bibard/FEP/Icon Sport