L’ASM reste troisième avant la finale de Coupe de France

L’ASM reste troisième avant la finale de Coupe de France

16 mai 2021 19 Par Franck C

A trois jours de la finale de Coupe de France, première “finale” jouée ce soir par l’ASM face au Stade Rennais avec l’enjeu de garder la 3ème place au classement et pourquoi pas de venir talonner le LOSC et le PSG. Au terme d’un match sérieux mais indécis en seconde mi-temps, les coéquipiers de Ben Yedder l’ont emporté d’une courte tête (2-1). Avec la victoire de l’OL à Nîmes (5-2), les Monégasques gardent leur avance sur le club lyonnais (+1 point) et ont encore leur destin en main pour la dernière journée qui se jouera à Lens.

 

le 20ème but de Ben Yedder

Dans un début de rencontre plutôt favorable, les 11 titulaires monégasques ont la maitrise du jeu face à des Rennais moins inspirés. Après un quart d’heure de jeu, sur une perte de balle bretonne, Golovin remonte le ballon et sert idéalement Ben Yedder qui trompe Gomis d’une balle piquée et inscrit alors son 20ème but de la saison en L1 (18ème ; 1-0). Les Bretons gardent ensuite la majeure partie de la possession de balle mais sans inquiéter les hommes de Kovac. Quelques minutes plus tard, sur une attaque monégasque, Golovin ajuste un tir lointain aux 20 mètres, tir légèrement dévié et qui trompe Gomis pour la seconde fois (29ème ; 2-0). Les Monégasques ont alors 100 %  de réussite en marquant sur leurs deux seules occasions en 1ère mi-temps avant la demie heure de jeu. Les Rennais par Nzonzi réagissent juste après mais Lecomte repousse le tir de l’ex Sévillan à la 33ème minute. Les Monégasques répondent alors aux Rennais par l’intermédiaire de Ben Yedder dont la frappe contrée est reprise ensuite par Tchouaméni puis contrée en corner, mais sans conséquences au tableau d’affichage (36ème). Avant la mi-temps, une frappe du jeune milieu de terrain Camavinga est bien maitrisée par Lecomte (44ème). Monaco rentre aux vestiaires avec une avance confortable de deux buts.

 

Le coup de mou de la seconde période

Les Rennais partent ensuite à l’assaut du but monégasque mais c’est tout de même l’ASM qui se montre la plus dangereuse avec Volland dont la tête est repoussée in extremis par Gomis (52ème). Les joueurs bretons mettent ensuite la pression dans le camp monégasque. Après des changements opérés, Le Stade Rennais réduit la marque sur un csc de Disasi (rentré à la place de Maripan blessé) qui dévie dans son propre but un ballon repris de la tête de Bourigeaud (68ème ; 2-1). Les Monégasques perdent en sérénité et subissent la domination des Bretons qui se montrent dangereux par Bourigeaud ou Del Castillo. Kovac fait ensuite sortir Martins (remplacé par Diatta) et Golovin (remplacé par Matazo) pour redonner de l’allant physique à son équipe qui semble émoussée. A la 83ème minute, le Rennais Da Silva est logiquement expulsé pour une vilaine semelle sur Ballo Touré rentré à la place de Ben Yedder. Dans les arrêts de jeu, Diatta manque la balle du 3-1 sur un tir à ras de terre (90+4).

Avec cette 24ème victoire de la saison, l’ASM reste maitresse de son destin en pouvant espérer accrocher une deuxième place au mieux (en cas de défaite du PSG). Les hommes de Kovac devront cependant ramener une victoire impérative chez le promu lensois battu ce soir à Bordeaux (0-3) qui devra lui aussi s’imposer pour espérer garder la 6ème place synonyme de qualification en Europa League. La dernière journée de Ligue 1 sera certainement encore stressante ! Daghe Munegu.

Source : l’équipe / Photo : Icon Sport -Baptiste Fernandez