Kovac : « Nous n’avons pas notre destin en main »

Kovac : « Nous n’avons pas notre destin en main »

12 avril 2021 4 Par Geoffroy B

Déjà au micro de Canal + Sport, Stevan Jovetic a également réagi à la victoire face à Dijon, sur le site officel ; tout comme son entraîneur Niko Kovac. L’occasion était trop belle pour évoquer les “sujets qui fâchent”.

La marque de fabrique de l’entraîneur croate, comme tout entraîneur à vrai dire, c’est d’opérer des changements lorsque ça ne va pas. « Ruben était dans un bon jour mais il fallait jouer davantage à l’intérieur et densifier l’axe avec Aleksandr Golovin, Stevan Jovetić, Wissam Ben Yedder et Cesc Fàbregas. Sofiane n’était pas dans la forme que j’attendais. C’était sans doute dû à sa blessure à la main. Mais on a un excellent banc de touche et les joueurs sont très performants lorsqu’il rentre. » Le tacticien reste ferme sur les objectifs cette saison et martèle encore et toujours la même chose aux médias : « Aujourd’hui, cela n’a pas de sens de parler titre car nous n’avons pas notre destin en main. Nous ne jouons plus contre Paris et Lille. Nous sommes donc concentrés sur notre travail et on verra plus tard s’il est possible de viser mieux que la 4e place. »

Le banc, même si c’est un atout indéniable, commence à poser des difficultés pour le coaching ; des problèmes de riche vous me direz. Niko Kovac n’a que deux places (voire une) pour trois attaquants d’un calibre international. Sans parler des deux éternels espoirs déchus Pellegri et Geubbels… Cette émulation produit des petits couacs notamment lorsque le Monténégrin a voulu tirer le deuxième penalty : « Wissam reste notre premier tireur. Il a tiré le premier et l’a raté. Je voulais le tirer, c’est vrai, mais il m’a dit qu’il était important pour lui de le tirer et de marquer. On a joué ensemble avec Séville puis quelques matchs à Monaco, on se connaît bien. » Lui qui reste bien mystérieux sur son avenir (d’ailleurs veut-il rester ?) crache le morceau sur l’objectif du club alors que le staff et les coéquipiers ne veulent pas en parler : « Oui, notre objectif est la Ligue des Champions. »

Source : asmonaco.com / Photo : Sébastien Bozon – Icon Sport