Volland : « je devais me rattraper »

Volland : « je devais me rattraper »

28 février 2021 25 Par Geoffroy B

Après la rencontre opposant Monaco à Brest, retrouver les réactions des principaux acteurs de cette 27ème journée de Ligue 1. Après Jovetic, c’est au tour de Kevin Volland et Niko Kovac. Morceaux choisis. 

Kevin Volland, deuxième buteur monégasque :

On s’attendait à un match très difficile aujourd’hui, nous savions comment jouait Brest. C’est une équipe qui a réalisé une bonne première partie de saison. Nous sommes restés concentrés de la première à la dernière minute. On avait analysé leurs qualités, il fallait garder le rythme durant l’intégralité de la rencontre, cela a finit par sourire à la fin. J’ai loupé une occasion face à Paris, je devais me rattraper. J’essaye de faire de mon mieux à chaque rencontre. Je me sens de plus en plus en confiance. J’essaye d’aider l’équipe au maximum grâce aux passes décisives et buts. Je ne pourrai pas marquer à chaque rencontre.

Il faut continuer de prendre des points. Nous ne parlons pas de podium. Strasbourg est notre prochain adversaire. Ce résultat permet de garder nos positions avec les trois premiers. Nous restons en bonne position, on reste calmes et on fait notre travail de notre côté. Nous ne parlons pas d’autres objectifs qu’une qualification en Coupe d’Europe. Nous sommes une bonne équipe, nous avons gagné de belles rencontres en première partie de saison comme face à Paris mais nous avons perdu des points. Nous sommes plus constants, c’est la raison pour laquelle nous sommes en forme aujourd’hui. Je serai du côté de Marseille. Nous sommes concentrés sur nos performances. Je vais regarder le match, cela va être intéressant. Peu importe le résultat, le match face à Lille approche et nous l’attendons de pied ferme.

Niko Kovac, l’entraîneur rouge & blanc :

Nous sommes une équipe, nous avons besoin de tout le monde. J’ai dit en première partie de saison que c’était un peu plus difficile avec notre banc car nous avions moins de joueurs expérimentés à disposition. Aujourd’hui, je peux compter sur 20 joueurs de qualité et cela a joué en notre faveur aujourd’hui. Les cinq qui sont rentrés cet après-midi ont fait un super travail. Je pensais que Brest allait baisser physiquement et allait reculer encore un peu plus. De plus, Golo, Jove et Krépin méritaient de jouer. Ils montrent de belles choses à l’entraînement. C’était la bonne occasion pour faire des changements afin d’accrocher un bon résultat.

Quand on aura assez de points sur la cinquième place, on pourra parler d’autre chose. Pour le moment, ce n’est pas le cas. Nous avons réalisé une belle performance aujourd’hui. Nous nous sommes procurés beaucoup d’occasions. La gardien brestois Gautier Larsonneur a été étincelant, c’est l’homme du match selon moi. Je voulais voir une prestation de cette qualité aujourd’hui. Nous avons dominé ce match, mêlant passion qualité et patience.

Grâce à mes expériences passées, je sais que rien n’est acquis malgré une ouverture du score qui arrive tard dans un match. Je me rappelle d’un match durant l’Euro 2008 où la Croatie affrontait la Turquie. On ouvre le score à la 119e minute et on prend un but dans la minute qui suit, synonyme d’élimination. J’ai toujours gardé ça au fond de moi. Je voulais préserver ce score et aider mon équipe. Il ne fallait pas se relâcher malgré l’euphorie. On devait garder cette pression et jouer avec cette même passion jusqu’à la fin.

Source :  asmonaco.com / Photo : Icon Sport – Pascal Della Zuana

4.9 7 votes
Note l'article