MHSC-ASM : les tops

MHSC-ASM : les tops

13 mai 2024 28 Par Olivier N

Magnifique soirée dominicale où rien ne pourrait altérer notre immense plaisir. L’ASM s’impose (2-0) à Montpellier, s’arroge une qualification en LDC et s’assure définitivement de la seconde place au classement. Notre petit coeur fragile de supporter patenté a, toute la saison, battu la chamade mais les hommes d’A.Hütter ont bel et bien rempli l’objectif qu’ils avaient assumé de fixer en août dernier. Ultime tops flops avant de faire le bilan de la saison, dernières copies à corriger, forcément notées avec de grands yeux amoureux. Relevons-les !

Les Tops

Y.Fofana

Il nous a, encore une fois, offert cette prestation dont il a le secret. Comment un milieu défensif, de surcroît seul au poste, peut il produire un tel abattage ? La réponse est nécessairement physique mais puise aussi sa source dans le cap mental que Fo a clairement franchi cette saison. Un jeu propre sans excès lors du premier acte et, au retour des vestiaires, l’ancien strasbourgeois monte en puissance. A mesure que le milieu adverse s’effrite, que l’intensité s’étiole lui coupe, tranche, pose le jeu, relance et rameute ses partenaires. Mieux encore il monte et distribue, fidèle à des consignes qui lui intiment aussi d’attaquer. Symbole de cette exceptionnelle faculté à imposer l’enfer à ses opposants, cette course de plus de 80m à la 65′ sur un contre initié par Ben Seghir qu’il conclut dans la surface d’une frappe pleine de maîtrise (2-0). Au régal d’un Pacman !

T.Kehrer

Certes les offensives montpelliéraines n’ont pas manqué et certes, les attaquants adverses ont fait preuve d’une sidérante maladresse. Mais notre défenseur central a lui, réalisé un match d’une très grande netteté. Impérial dans les airs il s’est montré puissant dans sa surface pour gagner ses duels. Placement judicieux du défenseur pour intervenir aussi en rupture. Et jeu de construction impeccable, ses relances trouvent le bon partenaire, ses passes trouvent la bonne zone et il sait quand trouver l’entre-ligne. Bref un match d’une grande solidité d’un joueur qu’il apparaîtrait judicieux de pouvoir conserver pour notre prochain exercice !

K.Ouattara 

Nos recruteurs ont dû agir dans la précipitation pour pallier à la cruelle blessure de Caio Henrique en septembre dernier. Mais ils semblent avoir (une nouvelle fois) visé juste en s’attachant les services du très jeune Kassoum Ouattara, 19 ans, recruté d’Amiens pour 2M d’euros. Plus qu’un remplaçant et largement plus qu’un joker médical, notre arrière latéral a clairement fait la démonstration qu’il était candidat pour s’imposer à l’ASM. De nos trois arrières au poste, il est celui qui montre le plus d’aisance dans le jeu offensif, très cher à A.Hütter, constamment projeté à l’avant poste, extrêmement rapide en course pure et techniquement audacieux dans la fixation en 1 contre 1. C’est de cette panoplie dont il a fait la démonstration hier soir, ouvrant même le score en finisseur opportuniste (1-0, 52′).

Photo : Alexandre Dimou – Alexpress – Icon Sport