Lamentable …

Lamentable …

15 septembre 2022 31 Par Olivier N

Avec pourtant une belle occasion de s’affirmer en leader de son groupe de Ligue Europa, l’ASM a offert une prestation catastrophique face aux très modestes hongrois du Ferencvaros. L’ASM s’incline et inquiète. 

Une première amorphe

A l’exception d’une seule occasion à la 33′ par Golovin, l’ASM nous a plongé dans un ennui noir toute la première mi-temps. Ligne défensive beaucoup trop basse, mouvements irréguliers et offensives esseulées, c’est un cocktail bien indigeste que les asémistes nous ont servi pour le premier acte. Chaque tentative d’accélération du jeu se soldant par du déchet, ce sont clairement les Hongrois qui se sont montrés les plus dangereux ; le Norvégien Tokmac, hors-jeu d’un rien, se voyait refuser l’ouverture du score (19′) et l’ancien messin A.Traoré, d’une frappe taquinant la lucarne, contraignait Nübel à l’envolée (33′).

Punis logiquement

Le retour des vestiaires avec les entrées d’Akliouche et d’Aguilar offre un léger mieux sur le plan offensif. On signalera que le bloc défensif a ajusté sa position pour offrir un semblant de pression sur les épaules hongroises et on ne signalera plus rien de réellement valable. Endormis sur toutes les phases de jeu, englués dans un système frileux face à un adversaire limité mais courageux, les asémistes auraient pourtant pu trouver l’ouverture du score à la 74′. Sur une énorme erreur de Mmaee, Ismael Jakobs seul à 5 mètres réussit l’exploit de manquer une opportunité toute faite. La punition arrivera 5 minutes plus tard par une reprise contrée de Vecsei aux 20 mètres que Nübel ne pourra sauver sur sa ligne. L’entrée de Boadu à la 81′, le pressing à l’emporte pièce de fin de match et les ballons dans le paquet n’y changeront rien… l’ASM chute ce soir et tristement !

Photo : Pascal Della Zuana – Icon Sport