Le bilan des recrues

Le bilan des recrues

5 juillet 2022 22 Par Romain M

Grâce à une belle fin de saison, l’AS Monaco a obtenu sa place pour la prochaine Ligue des Champions (3e tour préliminaire). Si le bilan de cette année s’avère plutôt positif pour l’équipe, qu’en est-il des joueurs recrutés l’an dernier ? Après une première moitié de championnat assez médiocre de leur part, faisons le point sur cette seconde partie de saison.

Les retours de prêt

Des « anciens » devenus indésirables : Strahinja PavlovicJean Harisson MarcelinWilson Isidor et Pelé.

  • Pelé : Aucun match disputé cette année, le Portugais n’aura pas réussi à convaincre Niko Kovac ni Philippe Clement. A un an de la fin de son contrat, souhaitera t-il rester une saison de plus sans jouer ?
  •  Statistiques : 0 minute disputée
  • Jean Harisson Marcelin : Blessé aux ischio-jambiers en fin de saison 2020-2021, l’ancien défenseur de l’AJ Auxerre a réintégré le groupe professionnel en 2022 mais n’a pas disputé la moindre minute. Pour lui aussi, un départ semble préférable.
  • Statistiques : 0 minute disputée
  • Wilson Isidor : Cette saison, Wilson Isidor n’aura disputé que 233 minutes toutes compétitions confondues avec l’ASM avant de signer au Lokomotiv Moscou en janvier. L’ancien lavallois n’aura jamais réussi à s’imposer en Principauté.
  • Statistiques : 233 minutes disputées0 titularisation en L1, 47 minutes jouées / 0 titularisation en Champions  League, 43 minutes jouées ; 2 titularisations en Europa League, 125 minutes jouées / 0 titularisation en Coupe de France, 18 minutes jouées.
  • Strahinja Pavlovic : Ayant obtenu la confiance de Niko Kovac jusqu’en décembre 2021, Pavlovic a fait partie de la rotation en défense. Avec 721 minutes au compteur toutes compétitions confondues, le Serbe a pu tenter de faire ses preuves au sein du groupe. Malheureusement, il a alterné le bon et le très mauvais en l’espace de six mois, concédant notamment trois pénalty (Lille, Montpellier et Graz) et auteur de certaines erreurs fatales à l’équipe (contre Lens notamment). De ce fait, il fut prêté en février dernier au FC Bâle avant de partir définitivement au RB Salzbourg cet été.
  • Statistiques : 721 minutes disputées5 titularisations en L1, 450 minutes jouées, 1 carton rouge / 2 titularisations en Europa League, 181 minutes jouées1 titularisation en Coupe de France, 90 minutes jouées.

Les nouveaux

Dans cette catégorie, quatre joueurs sont arrivés sous forme de transfert : Jean Lucas, Ismail Jakobs, Myron Boadu et depuis cet hiver, Vanderson. Un joueur est arrivé en prêt pour deux ans : Alexander Nübel, en provenance du Bayern Munich.

  • Alexander Nübel : Le portier allemand a connu des débuts chaotiques avec l’ASM, coupable de plusieurs erreurs grossières. Retrouvant petit à petit un rythme régulier et gagnant en sécurité, il s’est montré bien plus à son avantage dans cette seconde partie de saison. S’il a encore été en difficulté dans certaines rencontres (lors du match retour de C3 contre Braga par exemple), il n’a pas été étranger à la folle remontée monégasque à partir du mois de mars. On attend désormais qu’il confirme et ce, dès les matches de qualifications pour la Ligue des Champions lors du mois d’août.
  • Statistiques : 4400 minutes disputées38 titularisations en L1, 3420 minutes jouées, 40 buts encaissés, 11 clean sheet / 3 titularisations en Champions League, 300 minutes jouées, 3 buts encaissés, 1 clean sheet ; 7 titularisations en Europa League, 630 minutes jouées, 6 buts encaissés, 2 clean sheet / 1 titularisation en Coupe de France, 90 minutes jouées, 2 buts encaissés.
  • Ismail Jakobs : L’ancien joueur de Cologne a connu, lui aussi, une première saison compliquée avec son club. Utilisé avec parcimonie par Niko Kovac, il en fut de même lors de l’arrivée de Philippe Clement. L’Allemand a principalement commencé les matches sur le banc de touche et n’a plus été titulaire depuis la défaite à Strasbourg le 13 mars dernier ; la dernière défaite asémiste en date.
  • Statistiques : 1635 minutes disputées10 titularisations en L1, 1188 minutes jouées / 0 titularisation en Champions League, 47 minutes jouées ; 1 titularisation en Europa League, 117 minutes jouées / 3 titularisations en Coupe de France, 283 minutes jouées.
  • Jean Lucas : Transfuge de l’Olympique Lyonnais, le milieu de terrain brésilien a largement eu sa chance cette saison. Malheureusement, il n’a jamais répondu aux attentes placées en lui et n’a pas su compenser la méforme de Youssouf Fofana lors de la première partie de saison. Avec le départ d’Aurélien Tchouaméni au Réal Madrid, Lucas aura de nouveau une carte à jouer. A lui de la saisir…
  • Statistiques : 2198 minutes disputées18 titularisations en L1, 1498 minutes jouées, 1 but, 1 carton rouge / 0 titularisation en Champions League, 93 minutes jouées ; 6 titularisations en Europa League, 486 minutes jouées / 2 titularisations en Coupe de France, 171 minutes jouées, 1 but.
  • Myron Boadu : Recruté à l’AZ Alkmaar contre un chèque de 17 millions d’euros, Myron Boadu a connu six premiers mois difficiles, marqués par de grosses lacunes techniques et dans la finition. Si sa deuxième partie de saison s’est avérée légèrement plus satisfaisante malgré un temps de jeu plus faible (la faute notamment à une blessure aux ischios qui l’a éloigné des terrains durant près de deux mois en début d’année 2022), on attend beaucoup mieux de la part d’un joueur qui était si brillant en Eredivisie. D’autant plus que ses caractéristiques physiques pourraient être un véritable atout pour l’ASM et complémentaires du duo « Yedderland ».
  • Statistiques : 1446 minutes disputées7 titularisations en L1, 944 minutes jouées, 4 buts / 0 titularisation en Champions League, 23 minutes jouées ; 3 titularisations en Europa League, 310 minutes jouées, 1 but / 2 titularisations en Coupe de France, 169 minutes jouées, 1 but.
  • Vanderson : La voilà la bonne pioche du mercato. Vanderson est pourtant arrivé sur la pointe des pieds sur le Rocher, en provenance du Grêmio Porto Alegre. A l’instar de Jemerson, on s’attendait à ce que le club lui laisse six mois d’adaptation avant de le voir jouer régulièrement avec l’équipe (Jemerson n’avait pris part qu’à 4 matches de L1 lors de sa première demi-saison avant de devenir titulaire l’année du titre de Champion de France). D’abord remplaçant lors des premières semaines, le jeune brésilien (21 ans depuis le 21 juin) s’est rapidement imposé comme un titulaire au sein de l’effectif Rouge & Blanc, tantôt au poste de latéral droit, tantôt en tant que milieu offensif. Si le poste qu’il occupera à la reprise reste en suspens,  il ne fait aucun doute que sa justesse technique et sa vision du jeu seront déterminants pour l’AS Monaco.
  • Statistiques : 1438 minutes disputées12 titularisations en L1, 1121 minutes jouées, 2 buts / 2 titularisations en Europa League, 174 minutes jouées / 1 titularisation en Coupe de France, 143 minutes jouées

Cette année se termine donc par un bilan plutôt mitigé concernant nos recrues. Encore une fois, les joueurs de retour de prêt n’ont pas apporté de réelle plus-value à l’équipe. Quant à ceux transférés l’été dernier, si Vanderson s’est déjà parfaitement adapté à son nouvel environnement, les autres joueurs semblent encore en période d’acclimatation. Néanmoins, la seconde partie de saison se termine par une note plus positive et laisse entrevoir des promesses pour la saison 2022-2023.

Source : transfermarket / Photo : Icon Sport