Qui recruter à l’ASM ?

Qui recruter à l’ASM ?

4 juin 2022 47 Par Olivier N

Alors que le mercato estival s’ouvrira le 10 juin prochain, Paul Mitchell a clairement évoqué en conférence de presse un plan de recrutement ambitieux. Objectifs : remplacer les joueurs qui partiront et y ajouter « entre trois et cinq recrues ». La rédaction d’asm-supporters se propose généreusement de venir en aide à notre directeur sportif en lui soumettant, pour la seule ligue 1, une liste de cibles intéressantes (et réalistes).

Défense centrale

J.C Castelleto (27 ans – FC Nantes)

Joueur sous-côté ayant explosé sur le tard, Castelletto sort d’une grande saison avec le FC Nantes. Formé à l’AJA, passé par la ligue 2 avec le stade Brestois, il s’est imposé en Ligue 1 pour devenir un pillier de l’effectif d’A.Kambouaré. Il a le profil rare de ces joueurs appelés jadis « libéro » : une faculté d’anticipation naturelle pour couper les courses et les trajectoires adverses, un jeu de relance ambidextre parfaitement assuré et de belles qualités de finition en zone offensive. Valeur estimée entre 5 et 7 millions d’euros

S. Botman (22 ans – LOSC)

Contrairement aux rumeurs Sven Botman n’a pas encore trouvé la destination de sa future carrière. Si pour sa deuxième saison avec le LOSC les résultats furent très en deça des attentes, le défenseur central formé à l’Ajax irradie les pelouses d’un immense talent. Son placement est constamment impeccable et la pression défensive qu’il exerce sur l’adversaire évacue toute menace tant elle est puissante. C’est en plus un excellent joueur de couverture qui coupe les courses des ailes adverses avec une justesse rare. Difficile de croire que l’ASM soit son futur port d’attache, mais tant qu’il n’a pas encore signé on peut toujours en rêver. Valeur estimée : 40 millions

Milieu axial

A. Onana (20 ans – LOSC)

Le jeune milieu belge semble déjà dans les petits papiers de l’ASM. Philippe Clement qui le connaît très bien, ne tarit pas d’éloges à son sujet. International espoir belge, milieu défensif pur, 20 ans, 1m95… Amadou Onana a déjà beaucoup joué cette saison (40% du temps total de jeu sur la saison de L1). Discret mais terriblement efficace ! Sa carrure impressionnante ne le freine pas dans sa vitesse d’exécution et de déplacement, il ratisse très large dans les pieds adverses et se montre à l’aise dans la transition. S’il parvenait à confirmer en se montrant fort dans la projection offensive pour briser les lignes (sa marge de progression), Onana pourrait connaître une trajectoire exceptionnelle. Valeur estimée : entre 15 et 20 millions d’euros

P. Chirivella (25 ans – FC Nantes)

Grand espoir espagnol parti beaucoup trop tôt à Liverpool, recruté gratuitement par le FCNA en 2020, le milieu défensif a montré cette saison de très grandes qualités. On reconnaît la touche de la formation espagnole dans sa très grande intelligence tactique. Chirivella est admirablement bien placé, suffisamment proche pour sentir l’intervention et suffisamment distancié pour ne pas être éliminé. Il lit le jeu, suit parfaitement le mouvement du bloc, décroche dans le tempo et distribue, distribue, distribue… Son jeu long est excellent, un énorme atout pour l’ASM quant aux projections constantes de nos ailes. Valeur estimée : entre 7 et 10 millions d’euros

Attaque centrale

L.Ajorque (28 ans – RC Strasbourg)

Le symbole de la réussite par l’opiniâtreté ! Passé par Luçon et le Poiré sur Vie en N1, ce combatif acharné a réussi à faire la démonstration de son incroyable utilité. Il est de ces joueurs qui ne brillent pas par le talent intrinsèque mais par leur intelligence pugnace à s’intégrer à la vision de leur entraîneur. Il est clairement l’artisan majeur de la très belle saison strasbourgeoise. Un poison pour ses défenseurs, qui leur tourne le dos, les bloque par sa carrure, en mobilise toujours deux et fige l’axe défensif adverse. Il aimante les ballons, temporise et remise à la perfection même face à un pressing intense. C’est aussi un joueur très adroit dans la surface. Une association WBY/ Ajorque serait parfaitement complémentaire et irait ravager les défenses adverses. Valeur estimée : 20 millions d’euros.

K Dolberg (24 ans – OGCN)

Il faut parfois avoir l’esprit de contradiction. L’attaquant danois semble avoir le profil de l’éternel espoir, celui qui vous fait croire au meilleur et ne concrétise jamais. Arrivé à Nice en 2019 pour plus de 20 millions d’euros, Dolberg n’a jamais convaincu. C’est un joueur très complexe à rendre performant, un casse-tête de coach et pourtant si doué. C’est une pointe pure, extrêmement à l’aise dans les petits espaces dans le jeu combiné, beaucoup plus altruiste qu’on pourrait le croire. Bien intégré dans un système il peut aussi devenir impitoyable en finition. Associé dans la rotation de notre effectif, il pourrait particulièrement bien s’acclimater au jeu de Golovin, Volland ou WBY. Pari risqué toutefois ! Valeur estimée : entre 10 et 15 millions d’euros.

Photo :  Mario Hommes – DeFodi Images – IconSport,